Catégories
Match Préparation

Les Etoilistes ont retrouvé Louis-Hon

Pour son 4e match de préparation, les Etoilistes ont cédé en fin de match face à la réserve monégasque (1-2) mais ont démontré de belles promesses pendant plus d’une heure. Rendez-vous dimanche matin à Nice pour boucler la pré-saison estivale.

Jean-Guy Wallemme attendait beaucoup de cette sortie estivale face aux jeunes monégasques. Sur une pelouse meurtrie et sous une forte chaleur, le nouveau coach de l’Etoile a sans doute été satisfait du contenu de son onze de départ avec la grande première dans le but de Clément Lumé, qui a bousculé, maîtrisé et souvent déstabilisé les joueurs de la Principauté. Il a seulement manqué un peu d’efficacité dans le dernier geste pour parvenir à faire la différence. Ouchmid, Bekhechi de la tête, Konté sur des frappes lointaines et Orinel ont eu l’occasion de donner l’avantage à leurs couleurs en première période mais l’excellent portier monégasque Bamelis était dans un grand soir et a longtemps repoussé les occasions des partenaires de Raphaël Delvigne.

Il a fallu attendre la seconde période pour voir Jérémy Bekhechi, parfaitement servi par Mahamadou Konté, ouvrir le score d’une frappe enveloppée avec l’aide du montant de Bamelis, qui avait quelques minutes plus tôt effectué une arrêt réflexe sur une reprise instantanée de Mohamed Ouchmid. Un avantage amplement mérité. A l’exception d’une tentative de Antonelli en 1re mi-temps après un ballon mal maîtrisé par Clément Lumé , Monaco était dans les cordes.

Groggy mais pas KO. La valse des changements annoncée après 68 minutes de jeu a malheureusement cassé le rythme et l”homogénéité des Etoilistes. Dans la foulée, les remplaçants monégasques Gouano et Ayiah ont joué les trublions en déroutant la nouvelle organisation étoiliste. En sept minutes (72′ et 79′), l’ASM a renversé la tendance. Gouano a égalisé puis Thiago, entrée lui aussi en jeu, a converti en force un penalty.

L’Etoile bouclera sa préparation dimanche matin à Nice face à la réserve pro du Gym, six jours avant la reprise officielle de la saison à Lyon (22 août).

FICHE TECHNIQUE
A Saint-Raphaël (Stade Louis-Hon): AS Monaco B (N2) bat Étoile FC 2 à 1 (0-0). Temps ensoleillé. 250 spectateurs environ. Arbitre : M.Taleb
But pour Monaco : Gouano (72′), Thiago (79′ sp)
But pour l’Étoile FC : Bekhechi (60′)
ETOILE FC  : 1 Lumé – 26 Delvigne (cap., puis 2 Chefson 68′), 19 Dumas (4 Marignale 68′), 5 Russo (Konté 68′ puis Diakhaby 80′), 22 Diakhaby (5 Russo 68′) – 6 Konté (12 Bénard 68′), 18 Dieye (29 Bourigeaud 58), 24 Sacko – 8 Orinel (25 Jamrozik 68′), 10 Bekhechi (21 De Souza 68′), 7 Ouchmid (9 Oualembo 52′).

Non utilisés : 30 Ousseni, 16 Bezzina (g)
Choix : Boukoftane, Mayel (g)
AS MONACO (groupe): Bamelis, Yaffa, Torres, Silva, Decarpentrie, Cuchi, Bakali, Mayouté, Antonelli, El Maeth, Utkus, Okou, Thiago, Klimou, Ayiah, Gouano, Popovic, Lienhard, Djidou, Akliouche

Catégories
Match Préparation Résultats

L’Etoile a transpiré

Un but de Mamadou Sidy Niang dans le temps additionnel a permis aux Etoilistes d’égaliser (1-1) sur la pelouse surchauffée du stade Pierre de Coubertin à Cannes (N3). Prochain test samedi prochain à Beaucaire (19h).

La 3e rencontre de préparation estivale des Etoilistes a une nouvelle fois permis à Jean-Guy Wallemme et à son staff de jauger leur effectif au coeur d’un été brûlant. Si le résultat de ces matchs restent secondaires – la reprise officielle en N2 est fixée au 22 août à Lyon –, l’égalisation obtenue dans les dernières secondes de jeu par l’attaquant sénégalais, Mamadou Sidy Niang, au milieu d’une forêt de jambes aura fait montre d’une belle « pugnacité de l’ensemble du groupe qui n’a rien lâché », dira le coach, qui est également revenu sur les occasions non concrétisées par Sacko, Orinel, Bekhechi puis Ouchmid et Niang en seconde période. « Les gars ont beaucoup mieux terminé la première période. Et ça aussi été le cas en fin de match puisque nous sommes allés arracher cette égalisation. Nous aurions pu faire mieux car nous avons eu des occasions franches mais leurs gardiens ont fait du boulot, mais on leur a plus donné le ballon pour briller que réellement chercher à marquer le but »

Pour autant, les Étoilistes, sans Mouillon (épaule), Nadifi (reprise), Chefson (cuisse), Boukoftane – de retour dans son ancien club – mais avec Gianni Talerico, qui a goûté à ses premières minutes avec le groupe de N2  sous l’œil du président Alexandre Barbero, continuent leur préparation minutieuse en prévision de la reprise du championnat de N2 sans prendre le moindre risque concernant les tiraillements musculaires (Delvigne et Keita ont quitté le terrain par précaution en première période). Pour la première fois, plusieurs joueurs ont presque atteint l’heure de jeu sous un mercure étouffant et sur une pelouse très sèche. Lassana Diakhaby a lui  disputé l’intégralité de la rencontre dans l’axe gauche puis au poste de latétal.

Après ne s’être inclinée que sur un penalty durant les arrêts de jeu devant Toulon mercredi dernier, l’AS Cannes de l’ancien entraîneur étoiliste, Jean-Noël Cabezas, a montré qu’elle avait du jus avec un jeune effectif  lui permettant d’anticiper un bon championnat en National 3. Ses joueurs ont aussi montré qu’ils savaient jouer le contre à la perfection, profitant d’une transversale de Théo Bénard, interceptée puis rapidement convertie en balle d’attaque, avec une ultime passe dans le dos de Diakhaby pour l’Ascéiste Paul Grandemange qui, d’un tir croisé (79′), trompait Vicenzo Bezzina entré peu après la pause pour suppléer Moyadh Ousseni. J’ai demandé à Théo de tenter une transversale parce que c’est là-bas que je voyais le jeu. Et parce que je sais que lui peut le faire. Après, la transversale est interceptée et on se prend le but en contre. Mais peu importe, nous sommes en préparation» a expliqué Jean-Guy Wallemme.

Effectivement, l’Etoile FC est en pleine phase de réglages, les joueurs doivent également assimiler les efforts de la préparation foncière. Il reste encore un mois pour monter en puissance. Prochain match de préparation à Beaucaire (N3) samedi prochain à 19 h

FICHE TECHNIQUE
A Cannes (Stade Pierre de Coubertin): AS Cannes (N3) et Étoile FC font match 1-1 (0-0). Temps ensoleillé. 150 spectateurs environ
But pour Cannes : Grandemange (79′)
But pour l’Étoile FC : Niang (90’+1)
ETOILE FC (1re période) : 30 Ousseni – 26 Delvigne (cap., puis 21 De Souza 31′), 19 Dumas, 22 Diakhaby, 17 Keita (puis 5 Russo 40′) – 6 Konté, 18 Dieye, 24 Sacko – 8 Orinel (32′ cap.) 10 Bekhechi, 9 Oualembo.

ETOILE FC (2e période) : 30 Ousseni (16 Bezzina 58′) – 21 De Souza, 19 Dumas (4 Marignale 58′), 5 Russo, 22 Diakhaby – 6 Konté (33 Talerico 71′), 8 Orinel (12 Bénard 58′), 24 Sakho (29 Bourigeaud 58′) – 18 Dieye (25 Jamrozik 58′) – 10 Bekhechi (11 Niang 58′), 9 Oualembo (7 Ouchmid, 51′).
Non utilisé : Mayel (g)

Catégories
Match Résultats

L’Etoile débutera à l’OL

Découvrez le calendrier du championnat de France de National 2 (poule C) qui débutera le samedi 22 août.

Catégories
Match Préparation

L’Etoile monte en puissance

Le tournoi triangulaire organisé à huis clos au stade Joseph Moynat à Thonon-les-Bains a permis à Jean-Guy Wallemme et son staff de poursuivre une large revue d’effectif face au promu haut-savoyard en N3 et à Goal FC (ex-MDA) que les Etoilistes croiseront dans leur groupe cette saison.

Après une première sortie à Gallieni contre Aubagne (0-2) et un stage déjà bien avancé en Savoie à Albertville, les Etoilistes ont disputé deux rencontres de 45′ au stade Joseph Moynat à Thonon – sur le même stade que l’an dernier contre la JS Kabylie – face à des adversaires de qualité, au coeur d’une préparation estivale chaude et intense. Cette deuxième sortie en match de préparation a donné l’occasion au coach étoiliste de jauger son effectif et de voir les progrès affichés après 17 jours d’entraînement. Au final, l’Etoile FC n’a pas encaissé de but – Thonon-Evian a manqué un penalty par Bourgeois lors du premier match – et a remporté sa rencontre contre Goal FC (1-0) grâce à Jérémy Bekhechi. Certes, tout n’est pas encore au point, ce qui est logique dans le cadre d’une préparation, mais on a pu assister à quelques belles phases de jeu prometteuses.
A noter que l’attaquant Mamadou Niang a été laissé au repos pour ces deux rencontres et que Ryad Nadifi, la dernière recrue étoiliste, qui est venu rejoindre jeudi ses nouveaux coéquipiers en Savoie, va poursuivre sa convalescence après son opération d’une pubalgie. Rappelons que Julien Mouillon (luxation à l’épaule) est resté sagement dans le Var après sa blessure lors du premier match amical contre Aubagne le 11 juillet.
La prochaine rencontre de la préparation aura aussi lieu samedi 25 Juillet, face à l’AS Cannes (N3) à 18 heures au stade Pierre de Coubertin.

FICHE TECHNIQUE
A Thonon-les-Bains (stade Joseph Moynat) : Thonon Evian Genève FC (N3) et Etoile FC 0 à 0. Temps ensoleillé. A huis clos. Arbitre : M.Ougier
ETOILE FC : 16 Bezzina – 2 Chefson (9 Oualembo 18′), 4 Marignale (cap), 22 Diakhaby, 17 Keita – 24 Sacko, 6 Konté, 12 Bénard, 25 Jamrozik – 29 Bourigeaud, 7 Ouchmid (21 De Souza 31′)
Non utilisés : Boukoftane, Mayel (g)
TEGFC : Thebaux, Louisius, Calancha, Sissoko, Louvion, Essafaini, Tirard, Haag, Bourgeois, Meftahi, Boukaka, Turino, Hari, Leclerc

A Thonon-les-Bains (stade Joseph Moynat) : Etoile FC bat Goal FC (N2) 1 à 0. Temps ensoleillé. A huis clos. Arbitre : M.Ougier
But : Bekhechi (1′)
ETOILE FC : 30 Ousseni – 26 Delvigne (cap), 19 Dumas, 5 Russo, 21 De Souza – 24 Sacko (12 Bénard 27′), 18 Dieye, 8 Orinel – 7 Ouchmid (17 Keita 17′), 10 Bekhechi, 9 Oualembo (25 Jamrozik 24′)
Non utilisés : Boukoftane, Mayel (g)

Catégories
Match Résultats

L’Etoile encore en rodage

C’est sous un soleil de plomb que le complexe Guy David à Gallieni a accueilli la formation Etoiliste dans le cadre de sa première rencontre de préparation face à l’équipe d’Aubagne (N3).
Après 10 jours de préparation déjà rythmée, les Etoilistes ont connu leurs premières sensations en configuration de match à Gallieni face au solide pensionnaire de National 3 (2e du championnat Corse-Méditerranée), dont l’avenir sportif va surtout dépendre de la situation de l’Atletico Marseille, relégué en R2 puis repêché la semaine dernière. Ce contexte a peut être dopé le club des Bouches du Rhône – qui possède dans son effectif des joueurs confirmés comme Mendy ou encore Orsattoni -, très incisif et réaliste dès les premières minutes à l’image de Fourrier dont l’inspiration (lob piqué) trompa la vigilance de Moyadh Ousseni (0-1, 6′).

Pour ce premier match de préparation, Jean-Guy Wallemme a logiquement aligné deux équipes différentes afin de donner du temps de jeu à son effectif toujours amputé de la recrue marocaine Jabbari. Les autres renforts de l’été (Niang, Diakhaby, Sacko en première période puis Bekhechi et Konté en 2e mi-temps) ont donc enfilé pour la première fois le maillot étoiliste.
Le nouveau coach de l’Etoile a certainement notifié de précieuses informations face à un adversaire de qualité, plus frais physiquement que des Etoilistes qui montent en puissance et en intensité lors de la préparation. Si Jamrozik, qui buta sur le portier adverse après un service millimétré de Bourigeaud; Sacko, dont la reprise au premier poteau manqua de puissance; ou encore la barre transversale venue soulager une déviation involontaire du défenseur central d’Aubagne, aurait pu permettre aux partenaires d’Orinel de revenir au score, c’est Gnahoré qui doublait le score d’une frappe déviée par Sacko qui loba encore une fois Ousseni (37′, 0-2). Gnahoré, toujours remuant, alerta une dernière fois Ousseni juste avant le repos d’un tir tendu.

La seconde période a surtout été marquée par la blessure à l’épaule de Julien Mouillon, mal retombé après un duel aérien (remplacé par Bourigeaud), qui nécessita l’intervention des secours. Un premier coup dur dans la préparation des Etoilistes qui ont globalement maîtrisé la 2e mi-temps mais la doublette Bekhechi-Oualembo n’a jamais pu trouver l’ouverture malgré plusieurs situations favorables devant la cage adverse. Aubagne parvenait à maintenir son avantage jusqu’au terme de cette première sortie pour des Etoilistes encore en rodage et qui encore plus d’un mois avant la reprise officielle du championnat (22 août).
Dans l’immédiat, le groupe prendra ce lundi la route des Alpes pour un stage à Alberville jusqu’au 20 juillet où le menu concocté par le staff sera certainement dense avec notamment un deuxième test lors d’une triangulaire contre Goal FC (ex-MDA N2) et Thonon Evian Genève (N3) qui se déroulera le 18 juillet au stade Moyant de Thonon.

FICHE TECHNIQUE
A Fréjus (complexe sportif Gallieni) : Aubagne FC (N3) bat Etoile FC 2 à 0 (2-0). Temps ensoleillé. Arbitre : M.Henck
Buts : Fourrier (6′), Gnahoré (37′)

ETOILE FC (1re période): 30 Ousseni – 21 De Souza, 19 Dumas, 22 Diakhaby, 17 Keita – 24 Sacko, 18 Dieye, 25 Jamrozik, 29 Bourigeaud – 8 Orinel (cap), 11 Niang
ETOILE FC (2e période): 16 Bezzina – 2 Chefson, 26 Delvigne (cap), 4 Marignale, 5 Russo – 12 Benard, 20 Mouillon (29 Bourigeaud 63′), 6 Konte – 10 Bekhechi, 7 Ouchmid, 9 Oualembo.
AUBAGNE FC (groupe) : Berondut, Camara, Ouasfane, Yinka, Agueni, Mimoubi, Barek, Bouzina, Galley, Mendy, Gomis, Orsattoni, Gnahoré, Benarbia, Fourrier, Beme, Alphonse, Kalu, Coquin, Solas

Catégories
Match Résultats

Aubagne en ouverture à Gallieni

Après 10 jours de préparation sous des conditions climatiques très chaudes, les Etoilistes au grand complet disputent ce samedi à Gallieni le premier des six matches de préparation contre Aubagne (N3). Coup d’envoi à 18 heures.

On y est! Avant de s’oxygéner dans les Alpes à Albertville toute la semaine prochaine, les Etoilistes vont passer un premier test ce samedi à 18 heures au Complexe Guy David à Gallieni contre Aubagne, club de National 3 (2e du groupe Corse-Méditerranée derrière l’Atletico Marseille, récemment repêchée par la DNCG auprès d’Aubagne). Une première sortie « en match de préparation » dixit l’entraîneur Jean-Guy Wallemme après 10 jours de travail et de sueur sous la chaleur varoise.

Ce premier jet permettra au nouvel entraîneur de jauger son effectif face à un adversaire de qualité. Tout l’effectif est convoqué pour ce match de préparation et il est probable que le coach étoiliste donnera du temps à un maximum de joueurs surtout que le mercure reste élevé et que l’intensité des entraînements est montée d’un cran cette semaine avec des journées doublées où le groupe a multiplié le travail foncier et technique à Louis-Hon et à Gallieni plus une séance athlétique au CRAPA à Saint-Raphaël. Aucun blessé n’est à déplorer ce qui va permettre au technicien nordiste de se faire une idée de son groupe en configuration de match.

FICHE TECHNIQUE
Coup d’envoi à 18 heures
Arbitre : M.Henck