Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

29e journée – Groupe D

Marseille B 1 - 3 ETOILE FC FSR
13 Mai 2017 - 18:00Stade Marcel Cerdan à Carnoux en Provence

Béziers-Etoile : le résumé vidéo

 

Béziers-Etoile : ça fait mal…

 

A Béziers, stade de la Méditerranée, AS Béziers bat Etoile FC Fréjus/Saint-Raphaël 2-0 (1-0). 600 spectateurs environ.

Buts : Fortuné (45’sp, 90’+2).

L’équipe de l’Etoile : Deneuve – M’Tir, Digbeu (Hennion 80’), Dumas, Diarrassouba, Outrebon – Linganzi (Robinet 44’), Anziani, Orinel – Gendrey, Benméziane (Pedro-Henrique 55’). Entraîneur : Jean-Marc Pilorget.

Avertissements pour l’Etoile : Digbeu (18’). Expulsion pour l’Etoile : Deneuve (44’).

 

A Béziers, l’Etoile espérait enrayer sa mauvaise série en championnat et renouer avec une victoire, ce qui ne lui est plus arrivé depuis près de deux mois (Luçon, 3-2, le 21 août). Raté. Pire même, elle a encaissé un troisième revers consécutif (après Belfort et Dunkerque) et chuté pour la première fois de la saison – on espère la dernière – dans la zone rouge. Parce que mardi, elle aura l’occasion d’en ressortir, à condition de battre (ou de ne pas perdre) contre Orléans, en match en retard de la 9e journée (coup d’envoi à 19h).

Dans l’Hérault, le coach, Jean-Marc Pilorget, avait une fois encore innové en alignant un 5-3-2, avec une association Bamba Diarrassouba (dont c’était le premier match depuis son arrivée en équipe fanion), Julien Outrebon et Bélony Dumas, avec Ange Digbeu et Malik M’Tir sur les côtés. Malheureusement, en première période, les Varois ont commis trop d’erreurs individuelles, un peu comme à Consolat en début de saison, et perdu trop de ballons à 40, 30 voire 20 mètres des cages pour espérer mieux. Et si Gaëtan Deneuve est parvenu dans un premier temps à repousser les rares attaques d’une équipe de Béziers en panne de confiance (parade à la 12e puis sauvetage sur la ligne de Dumas), c’est malheureusement lui qui a provoqué un penalty juste avant la mi-temps, alors qu’il venait de réaliser une autre parade, laissant ses partenaires à dix, l’arbitre ayant brandi le rouge. Cette histoire de double peine, si elle figure bien dans les règlements, est tout de même une drôle d’absurdité…

Bref, l’avant-centre héraultais, Fortuné, déjà buteur sur penalty face à l’Etoile cet été en amical à Cogolin (victoire de l’ASB, 2-1), remettait ça et trompait, en force et au centre, Julien Robinet, entré à la place du capitaine. 1-0 à la pause : ce n’était pas illogique même si les Varois avaient beaucoup mieux terminé la mi-temps qu’il ne l’avait commencée, avec quelques bonnes séquences de jeu au sol, tout en technique, et une grosse occasion de Grégory Gendrey au point de pénalty (reprise en demi-volée non cadrée à la 37e).

Ce fut, du reste, quasiment la seule occasion des Etoilistes au cours de cette rencontre puisque, après le repos, réduits à 10, ils n’allaient pas parvenir à inquiéter leurs adversaires malgré une possession de balle supérieure, une volonté évidente d’effacer leurs erreurs (ce qui fut fait) et beaucoup d’efforts. Insuffisant pour revenir au score alors que le ballon brûlait de plus en plus les pieds de Biterrois qui accumulaient les maladresses et les mauvais choix, sans doute victimes du syndrome de « la peur de gagner ». Ce sont pourtant eux qui empochaient les 3 points.

Avec quatre matches à domicile sur cinq (Orléans, Les Herbiers, Amiens, Epinal), les Etoilistes, désormais dos au mur, vont avoir l’occasion de reprendre un peu d’air au classement, mais pour cela, il faudra réapprendre à gagner. Et vite.

 

A noter que mardi 20 octobre, à l’occasion du match en retard face à Orléans (19h, au stade Louis-Hon), un bus partira du parking Sainte-Croix à Fréjus, ç côté du stade Pourcin, à 18h15, pour les supporters.