Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actualités

N2 (J10): L’Etoile FC avec la manière face à Tarbes (3-0)

Après leur résultat nul à Sète (1-1), les Etoilistes ont parfaitement rebondi à domicile, dans leur antre de Louis-Hon, face à Tarbes Foot Pyrénées (3-0) grâce à Neupoc Mendy, auteur d’un doublé et Antoni Saffour. Une rencontre décisive qui permet aux coéquipiers de Mouhamadou Diaw de poursuivre leur invincibilité en championnat.

REVIVRE LE LIVE: http://etoilefc.fr/homepage/live/

LE MATCH: Dès les premières minutes, les Etoilistes montraient la volonté de vouloir faire du jeu en mettant le pied sur le ballon. Très vite Antoni Saffour de la tête poussait le portier Tarbais à se détendre pour stopper le danger (4e). Une première occasion qui laissait présager de mauvaises choses pour la suite.

Mais, l’approximation dans les passes de la part des Varois failli coûter cher. Fabre, de ses cages, ratait son dégagement qui atterrissait directement dans les pieds d’Ait Malek. Ce dernier sans hésitation décrochait une frappe qui poussait Fabre à rattraper son erreur (8e). Ait Malek toujours lui tentait quelques minutes plus tard un tir de loin. Auteur d’une superbe horizontale, Fabre repoussait le cuir sur son poteau et faisait frissonner les travées du stade Louis-Hon (14e). Par la suite, l’Étoile tentait sa chance, mais se retrouvait trop souvent hors-jeu pour inquiéter des Tarbais solides défensivement.

La deuxième mi-temps partait sur les chapeaux de roues avec un Mendy efficace qui débloquait le compteur après une passe dans la profondeur de Sidibé (1-0, 49e).

Très vite, les hommes de Cabezas se mettaient à l’abri en doublant la mise toujours par Mendy idéalement servi suite à un débordement côté droit de Diaw et qui n’avait plus qu’à crucifier le gardien (2-0, 54e). Un début de période fatal aux Tarbais qui semblaient avoir les jambes lourdes et n’arrivaient plus à presser aussi efficacement qu’en première période. Les Tarbais semblaient résignés dans cette fin de match et subissaient le jeu des Varois.

Ces derniers, après s’être procuré de nombreuses occasions par l’intermédiaire de Saffour (73e) et sur une frappe lointaine de Dao Castellana qui échouait sur la barre (75e), corsaient l’addition. Saffour n’avait plus qu’à pousser le ballon lors des dernières minutes après un bon travail de Soly (3-0, 89e).