Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actualités

Coupe de France (32es) : le groupe de l’Etoile pour affronter Bordeaux

Voilà, cette fois, on y est ! C’est le jour J pour l’Etoile, qui affronte pour la deuxième fois en quatre ans une équipe de Ligue 1 dans le cadre des 32es de finale de la coupe de France, après l’AC Ajaccio en 2012 (défaite 3-0). Les équipes de Ligue 1, d’ailleurs, ne réussissent pas particulièrement aux Varois, puisque la fois précédente, en décembre 2001, et à ce même stade de la compétition, l’Etoile … sportive fréjusienne (le Stade Raphaëlois n’avait pas encore été englobé dans la fusion) avait subi la loi … des Bordelais, étrillés 6-0 au stade Pierre-de-Coubertin, à Cannes. C’était il y a 14 ans. C’était une autre époque. Une autre histoire.
Evidemment, aujourd’hui, au stade Louis-Hon, à Saint-Raphaël (14h15), tout le monde espère que l’histoire sera différente. Que la roue va tourner. Que les projecteurs vont enfin se tourner vers ces Etoilistes en quête de renouveau après un mois prometteur (août) et quatre autres très décevants (de septembre à décembre), même si, depuis un 0-0 à Sedan début novembre, l’équipe est plus solide (une seule défaite contre Amiens et cinq nuls lors des six derniers matches de championnat). Et si les joueurs de Charly Paquillé, intronisé numéro 1 à la place de Jean-Marc Pilorget trois jours après le dernier match de l’année 2015 (1-1 contre Chambly, tombeur de Reims hier !), n’ont plus gagné en National depuis le mois d’août, la coupe de France est heureusement passée par là pour prouver qu’ils n’étaient pas morts, bien au contraire. La probante qualification au tour précédent, chez un concurrent direct en championnat, Béziers, l’a justement démontré (1-0).
Elle a surtout offert aux coéquipiers de Gaëtan Deneuve une superbe affiche au stade Louis-Hon, face aux Girondins de Bordeaux. Le stade, certes d’une petite capacité (1400 places environ), sera plein comme un œuf, et les joueurs motivés, ce n’est pas la peine de le préciser. Motivés, et on l’espère décomplexés : après tout, un exploit est toujours possible !

Le groupe de l’Etoile (*) : Deneuve, Robinet, Adhadhi, Benmelouka, Dumas, Diarrassouba, Outrebon, Marignale, Benmelouka, Digbeu, Mouillon, Delvigne, Paul, Anziani, Orinel, Grain, Gendrey, Reynaud.
(*) En coupe de France, dix-huit joueurs sont couchés sur la feuille de match, contre seize en championnat.

Dimanche 3 janvier 2016 (32es de finale de la coupe de France) : à 14h15, au stade Louis-Hon, à Saint-Raphaël, Etoile FC Fréjus-Saint-Raphaël (National) – Girondins de Bordeaux (Ligue 1). En direct sur France 3 Région à partir de 14h05. Match à guichets fermés ; aucune vente n’aura lieu sur place.